Publié le

Comment fonctionne le moteur d’une voiture ? Quels sont les grands principes ainsi que les choses essentielles à savoir ?

Le principe général du moteur thermique est simple, il s’agit d’exploiter l’énergie produite par la combustion d’un mélange comburant/carburant dans une chambre fermée. En brulant il y a une dilatation importante des gaz que l’on exploite (dépend du taux de compression moteur, lui-même lié à la segmentation, soupapes etc.). La pression induite par la combustion pousse alors le piston vers le bas qui est lui-même relié aux roues (pas directement évidemment …). Le tout se produit dans un cycle en boucle qui dépend du type de moteur auquel on a affaire (2 ou 4 temps).

  • Etape 1ADMISSION D’AIR + CARBURANT: Un mélange de carburant et d’air arrive depuis l’admission (dans le cas d’une injection directe le carburant est envoyé directement dans la chambre de combustion sans passer par l’admission).
    Le mélange air/carburant s’effectue soit dans le carburateur, soit dans l’admission, soit dans la chambre de combustion (dépend du type de moteur). En cas de soucis avec le calculateur (ou sondes) le dosage peut être mauvais et le moteur fonctionne moins bien (pertes de puissance, fumées etc …).
    Notez que la présence d’un turbo permet d’accroitre le volume d’air dans l’admission
  • Etape 2 COMPRESSION : le mélange air/carburant vient d’entrer dans la chambre de combustion par le conduit d’admission qui se referme immédiatement (si il reste ouvert pas de compression), le piston dans sa lancée du cycle précédent vient comprimer le mélange à hauteur d’environ 30 bars. Jusqu’ici toujours pas de combustion/explosion.
  • Etape 3COMBUSTION / DETENTE: Enfin il y a une combustion/explosion ! Elle est produite par la bougie, qui lorsque le piston est en haut, produit une petite étincelle (arc électrique) grâce à l’allumage qui lui envoie le courant (un distributeur envoie le jus à la bougie concernée grâce à un système rotatif, car toutes les bougies du moteur ne doivent pas être allumées en même temps. Chaque piston ayant un cycle 4 temps en décalage avec les autres). L’ensemble doit être parfaitement synchronisé pour que le moteur fonctionne, une combustion trop tôt ou trop tard et rien ne marche comme prévu. La petite étincelle vient donc enflammer le mélange air/carburant qui est très inflammable ! Le piston est donc propulsé vers le bas, créant ainsi l’énergie mécanique qui permet de faire bouger la voiture. Sur les moteurs modernes, il y a une bobine dédiée par bougie, mais le principe général reste le même, à savoir envoyer du jus aux bougies au bon moment.
  • Etape 4ECHAPPEMENT : lorsque la combustion/explosion a eu lieu il ne reste que les fumées induites par la combustion. La soupape d’échappement (qui est presque l’inverse de la soupape d’admission sauf qu’il s’agit la sortie au lieu de l’entrée) s’ouvre alors rapidement pour que le piston expulse les fumées en remontant. Ces fumées vont alors vers l’échappement pour finir dans l’air (Un catalyseur réagit chimiquement sur le chemin des gaz pour réduire la pollution).

Avec le temps, votre moteur (essence ou diesel) va s’encrasser. La raison en est simple : dans le bas moteur se trouve un carter d’huile, dont le but est essentiellement de lubrifier les éléments moteur. Avec la chaleur, cette huile va se vaporiser, et pour satisfaire à des normes de dépollution, cette vapeur d’huile va être aspirée directement dans le cylindre de combustion, via l’admission d’air, pour être brulée et sortir via le pot d’échappement. A cause de la combustion de cette vapeur d’huile, un dépôt va se faire dans le cylindre, généralement sur les véhicules ayant parcourus plus de 20.000 km. La conséquence en est simple : sur un moteur essence il y aura un trou à l’accélération (l’injection se faisant mal à cause du dépôt au niveau des soupapes) et sur les moteurs diesel il y aura un manque de compression causé par des soupapes non étanches. La solution commerciale consiste à rajouter un additif dans le réservoir du véhicule, donc dans le carburant, ce qui aura pour effet de nettoyer les soupapes et l’injecteur.

L’ACTION BENEFIQUE DE L’ACTIVATEUR TOUS CARBURANTS XP3

L’activateur de carburant Xp3 est un additif pour moteur, compatible avec tous les carburants aux normes européennes et autres. Xp3 est un puissant nettoyant, super concentré à 1 / 4000, c’est-à-dire : 1litre pour 4000 litres de carburant. Il peut faire partie d’un programme d’entretien régulier en autant que les utilisateurs et les techniciens prennent le temps de le connaître et sachent comment l’utiliser.

 L’activateur de carburant multifonctionnel Xp3 est non chimique, il est issu d’une combinaison synthétique, il est très sécuritaire et ne présente pas le moindre risque de dommage au moteur »

 

A partir du réservoir l’activateur de carburant Xp3 va améliorer la qualité du carburant quel que soit celui-ci, et intervenir directement sur tout le circuit d’encrassement du moteur jusqu’au pot d’échappement, jouant un rôle en curatif et en préventif afin de maintenir le moteur propre et performant. L’action permanente de l’additif est bénéfique pour votre portefeuille, Xp3 est donc à la fois une solution aux problèmes et un agent de prévention. Les utilisateurs peuvent se donner une plus-value en se servant d’Xp3 de façon préventive pour l’entretien régulier de son véhicule. Des applications successives seront plus efficaces que de s’attaquer d’un coup à des années d’accumulation. Désormais, que ce soit en essence ou en diesel, c’est l’additif de carburant multifonction Xp3 qui rend performant le mélange air/carburant dans le moteur. Cela maintien les injecteurs propres et contribue efficacement à une meilleure combustion. De ce fait, aucune goute de carburant n’est utilisée pour rien (sauf quand le conducteur conduit n’importe comment sa monture …).

Xp³ augmente la durée de vie des injecteurs !

Des problèmes apparaissent fréquemment lorsque les injecteurs de carburant sont obstrués par des débris (l’eau, les particules de saleté, etc.) ou par la rouille dans le système et, après un temps, bouchent la buse, l’armature, ou l’aiguille de buse est bloquée. Ces problèmes réduisent l’efficacité du combustible et endommagent prématurément les injecteurs. Xp3 a la capacité de  disperser efficacement  l’ eau présente dans le carburant, Xp3 agit directement sur les molécules d’eau et va les maintenir séparés et en suspension sans leur permettre de former une masse d’eau. Cela leur permet d’être brûlés ou s’évaporer sans causer aucun dommage au moteur, ce qui réduit les problèmes de corrosion pendant et après la combustion, associée à ses capacités lubrifiantes et de détergent, Xp3 nettoie et maintient le nettoyage des injecteurs de carburant et prolonge leur durée de vie.

Un effet détergent et antioxydant !

Xp³ dissout les vernis de gomme préexistants et les dépôts de carbone en évitant de nouvelles formations. Il permettra également d’éviter l’oxydation du carburant et permet aux  injecteurs, aux  pistons de pompe, filtres et tuyaux  d’être maintenus propres. Cela se traduira par une meilleure combustion et une réduction considérable des coûts de maintenance.

Xp³ réduit la corrosion à basse température de fuel lourd !

La faible corrosion de température est produite par la formation d’acide sulfurique (H2SO4) lors de la combustion lorsque les surfaces ont une température inférieure au point des fumées de rosée. La condensation apparaît sur ​​les surfaces métalliques lorsque la température passe de la vapeur froide à chaud. Cette condensation réagit avec le trioxyde de soufre formé par l’acide sulfurique qui est très corrosif. Xp³ l’inhibe et la catalyse de SO2 en SO3 agit à la fois comme agent de neutralisation de composé de vanadium et d’un catalyseur de combustion. Il permettra d’éliminer les problèmes de corrosion froids.

 Xp³ réduit la corrosion à haute température de fuel lourd !

Pour que le vanadium puisse  être corrosif, il doit subir une réaction chimique. Une partie du vanadium sera déposé à l’intérieur de la chaudière, et quand il existe des conditions oxydantes, il va réagir et former du pentoxyde de vanadium, qui est un composé hautement corrosif. Pour créer cette réaction, vous avez besoin d’excès d’oxygène et une température élevée. L’utilisation de Xp³ permettra de réduire la nécessité d’un excès d’oxygène et par conséquent la réaction chimique.

Xp³ est un biocide efficace !

Xp³ est très efficace dans le contrôle et l’inhibition de la formation et la croissance des algues et des bactéries. A noter, il n’a pas été formulée pour traiter les réservoirs de carburant fortement contaminés.

Xp³ améliore la viscosité des combustibles lourds !

L’amélioration de la viscosité est liée à la structure d’asphalte de carbone qui crée une résistance à l’écoulement et à une augmentation de la viscosité Une fois traitée avec Xp³, la viscosité va diminuer tout comme sa résistance à la température Vous aurez besoin de moins de chaleur pour réduire la viscosité de sorte qu’il peut circuler et de brûler.

Nettoie en profondeur tout le circuit d’encrassement du moteur

Améliore les performances de votre moteur

Fait gagner + de 10% en puissance et en couple moteur

Entretien les cuves et les réservoirs et disperse efficacement l’eau du carburant

Elimine les bactéries

Réduit la consommation de carburant de 15% à 30%

Réduit la pollution de votre véhicule de 75%

Prolonge la durée de vie du véhicule

Evite l’encrassement des pièces moteur

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *